Echos de l’hémicycle : Séance suspendue pour une dizaine de minutes

128

La session extraordinaire de l’Assemblée Nationale est en cours. A l’exposé des motifs de la session par le président de l’institution Dama Dramani, les députés Jean-Pierre Fabre, Aimé Gogué, Paul Dodji Apévon, Isabelle Ameganvi, Jean Kissi de la coalition de l’opposition suggèrent une révision de l’ordre du jour,, compte tenue la tension socio-politique qu’il y a dans le pays. De leur insistance, la séance a été suspendue pour une dizaine de minutes.

Pour Dama Dramani, président de l’Assemblée nationale, les remarques des députés de l’opposition sont pertinentes. Mais il estime qu’il serait mieux d’accepter l’ordre du jour, celui du vote du budget de l’assemblée nationale. Il ajoute que les présidents des commissions ont été convoqués pour mercredi, histoire de se consulter sur la situation socio-politique.

Cette intervention du président de l’Assemblée Nationale n’a pas dissuadé l’opposition parlementaire qui, dès lors suggère, de suspendre la séance, clôturer la session et de convoquer une nouvelle session extraordinaire pour discuter du projet de révision constitutionnelle.

Dama Dramani a prononcé une suspension de 10 minutes. Pendant ce temps, une délégation de l’opposition composée du reste des leaders de la coalition, a fait son entrée à l’Assemblée nationale.

Dama Dramani va-t-il céder à la requête de l’opposition parlementaire?

A suivre!

A. Lemou

www.icilome.com