Sous pression, Dama Dramani reporte la session extraordinaire sur demain

234

Les débats ont été houleux ce matin à l’Assemblée nationale. L’opposition n’a pas voulu entendre parler d’une session consacrée à l’étude du budget de l’Assemblée nationale. Pour elle, il faut plutôt attaquer la proposition de loi du gouvernement portant révision constitutionnelle, décidée lors du Conseil des ministres du 5 septembre dernier.

L’opposition parlementaire, soutenue par les autres leaders, a refusé l’ordre du jour introduit par le président de l’Assemblée nationale. Puisque, soutient-elle, il y a plus urgent que l’étude du budget de l’Assemblée nationale. Ce sont les réformes constitutionnelles et institutionnelles autour desquelles se mobilisent les Togolais depuis quelques semaines.

Après des débats houleux, le président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani a dû se plier à la demande de l’opposition. La séance, après une suspension de quelques minutes, a finalement été reportée sur demain mercredi.

Ce mercredi, la conférence des présidents des commissions se tiendra très tôt le matin. A 10 heures, commencera la plénière qui va entamer l’étude de la proposition de loi du gouvernement.

On apprend également la proposition de loi introduite à l’Assemblée nationale par l’ANC et l’ADDI a été ressuscitée.

I.K

www.icilome.com