Coup d’Etat constitutionnel: Le Quai d’Orsay appelle le Togo à revenir à un système clair

0
94

Visiblement, seuls Faure Gnassingbé et ses « supers juristes de Poitiers » comprennent pourquoi ils ont fait quitter le Togo du régime semi-présidentiel ou présidentiel à un régime parlementaire, surtout avec des députés qui souffrent de légitimité. Même la France se pose la question sur les motivations qui soustendent cette folle course vers une 5e République. C’est ce que laisse croire le Quai d’Orsay lors de son point de presse hebdomadaire ce jeudi 16 mai 2024.

Thomas Dietrich, encore lui, diront certains. En effet, c’est bien lui qui a interrogé le porte-parole du Quai d’Orsay lors du point de presse sur la mascarade électorale du 29 avril dernier et le coup d’Etat constitutionnel contre lequel la majorité des Togolais s’est levé.

Christophe Lemoine, porte-parole du Quai d’Orsay n’a pas manqué de rappeler que la France suit avec « une attention particulière » ce qui se passe au Togo. « Il y a au Togo une situation que nous suivons avec beaucoup d’attention », indique-t-il.

S’agissant justement du changement de la constitution, Christophe Lemoine répond : « Nous avons appelé l’ensemble des acteurs politiques à avoir un dialogue transparent, inclusif et apaisé afin de remettre le Togo sur un système clair ».

Est-ce à dire que la France ne comprend pas le régime parlementaire autour duquel Faure Gnassingbé et son clan font autant de boucans ? En tout cas, elle appelle à « remettre le Togo sur un système clair ». Peut-être que les « éclairés du Poitiers » peuvent expliquer le système adopté il y a quelques semaines aux Français.

Source: lalaternative.info

Source : 27Avril.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.