Bouteflika veut rester au pouvoir après l’expiration de son mandat

22

Cette annonce intervient à un peu plus d’un mois de l’expiration de son mandat fixé au 28 avril.

Bouteflika, aurait également confirmé son intention de prolonger son quatrième mandat au-delà de son terme constitutionnel, jusqu’à un nouveau scrutin organisé à l’issue d’un processus de révision constitutionnelle.

La nouvelle mouture de cette constitution sera soumise à referendum après une conférence nationale destinée à mettre fin à la crise actuelle.

Que l’Algérie vive, dans un avenir proche, une transition harmonieuse et assiste à la remise de ses rênes à une nouvelle génération (…) tel est l’objectif suprême que je me suis engagé à concrétiser avant la fin de mon parcours présidentiel, à vos côtés et à votre service », déclare le chef de l’Etat dans ce message, publié par les médias d’Etat.
Abdel Aziz Bouteflika cité par les médias algériens
En réaction, certains estiment que les promesses de Abdel Aziz Bouteflika sont insuffisantes.

Plusieurs syndicats refusent également d’apporter leur soutien au nouveau premier ministre Noureddine Bedoui, chargé de former un gouvernement d’union nationale.

En outre, une vingtaine d’organisations la société civile proposent la mise en place d’un haut comité de transition, mais également l’élection d’une assemblée constituante chargée d’ élaborer la nouvelle Constitution.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here