Bordeaux : une peine de 25 ans requis contre un jeune togolais

0
612

L’acte pour lequel il est jugé ce vendredi date de 2014. Ablamvi Anani, 33 ans, père de trois enfants laissés au Togo, a refait sa vie avec une française d’origine togolaise. Suite à des querelles au sein du couple, le jeune Togolais jette leur unique enfant de quatre mois et demi dans la Garonne à Bordeaux en novembre 2014.

Vendredi, la cour d’assises de la Gironde a requis pour ce crime une peine de 25 ans pour « meurtre par ascendant sur un mineur de moins de quinze ans ». Également l’Avocat Général a requis « interdiction définitive du territoire » français à l’encontre d’Ablamvi Anani.

« La police avait été alertée rapidement par des passants auprès desquels l’homme s’était dénoncé. Au cours de l’enquête, le père de famille a d’abord évoqué un « accident », affirmant que l’enfant lui avait glissé des mains. Il a ensuite dit avoir été sous l’emprise d’un sort que lui aurait été jeté
l’ex-mari de sa compagne », explique l’AFP.

Mais au cours de l’audience vendredi dernier, l’accusé n’a voulu se défendre.
Et il encourt une peine de 25 ans de réclusion.

M E

Lomechrono.com