Bordeaux : une peine de 25 ans requis contre un jeune togolais

L’acte pour lequel il est jugé ce vendredi date de 2014. Ablamvi Anani, 33 ans, père de trois enfants laissés au Togo, a refait sa vie avec une française d’origine togolaise. Suite à des querelles au sein du couple, le jeune Togolais jette leur unique enfant de quatre mois et demi dans la Garonne à Bordeaux en novembre 2014.

Vendredi, la cour d’assises de la Gironde a requis pour ce crime une peine de 25 ans pour « meurtre par ascendant sur un mineur de moins de quinze ans ». Également l’Avocat Général a requis « interdiction définitive du territoire » français à l’encontre d’Ablamvi Anani.

« La police avait été alertée rapidement par des passants auprès desquels l’homme s’était dénoncé. Au cours de l’enquête, le père de famille a d’abord évoqué un « accident », affirmant que l’enfant lui avait glissé des mains. Il a ensuite dit avoir été sous l’emprise d’un sort que lui aurait été jeté
l’ex-mari de sa compagne », explique l’AFP.

Mais au cours de l’audience vendredi dernier, l’accusé n’a voulu se défendre.
Et il encourt une peine de 25 ans de réclusion.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.