Au Togo, les personnes âgées sont passées aux oubliettes : Conclusion d’un rapport

48

Un rapport sur la situation complète des personnes âgées a été rendu public ce jeudi à Lomé. C’est le résultat du travail de l’Association Nos Années de Vie (ANAVIE). Le document est intitulé « Togo, les oubliées de la République ».

Le rapport publié ce jour dépeint la situation des personnes âgées qui représentent  5,5% de la population togolaise générale sur trois points essentiels : le cadre légal et institutionnel, le plan médical et la politique nationale de protection sociale.

Plusieurs tares de l’Etat togolais  sont révélées en la matière.  « Le Togo est en train de se doter d’une loi portant protection et promotion des droits des personnes âgées, mais à ce jour, cette loi n’est qu’à l’étape d’avant-projet et les politiques élaborées ne sont pas réellement opérationnelles, faute de dotations financières et de partenaires », note le rapport sur le premier point.

Concernant  le plan médical, la «  cuisante rareté » de médecins gériatres au Togo, est dénoncée. Le rapport établit que « L’Etat ne semble pas vouloir consacrer une politique nationale aux personnes âgées ».

En matière d’assistance sociale, rien n’est fait pour soutenir les personnes âgées au Togo, selon les observations du rapport.

« Un fonctionnaire retraité pouvait recevoir une pension susceptible de descendre jusqu’à 5854 francs CFA par mois. Cette somme, au vu du coût de la vie, ne suffirait pas à couvrir toutes les dépenses basiques auxquelles une personne adulte est obligée de faire face », souligne le rapport.

Face à ces insuffisances, ANAVIE  veut attirer l’attention des autorités togolaises à l’endroit de ces personnes  qui malgré leur âge avancé, peuvent constituer « des opportunités parce qu’elles ont un rôle très capital à jouer dans le domaine d’une nation, vu leurs expériences », soutient Jean-Paul Ekuhoho, président d’ANAVIE. Ce dernier espère que « Ces données fiables permettront aux décideurs de jouer efficacement leur rôle dans la protection des personnes âgées ».

En attendant la reprise de mesures concrètes, ANAVIE invite les partenaires financiers, à soutenir le gouvernement dans l’élaboration et la mise en œuvre de programmes urgents d’amélioration des personnes âgées en situation de précarité.

A l’Etat togolais, l’organisation demande d’accorder une attention particulière à ces personnes vivant en milieux urbain et rural et qui sont en situation de vulnérabilité, à adhérer aux instruments de l’Organisation des Nations Unies (ONU), notamment le Groupe de travail à composition non limitée sur le vieillissement et le protocole additionnel à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits des personnes âgées.

Crée en 2012, ANAVIE se consacre depuis des années à la cause des personnes âgées à travers différentes activités notamment les sensibilisations sur le dépistage, les soins à domicile et l’assistance juridique.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here