Arrêstaton d’Agbéyomé Kodjo : ASSVITO et la LTDH dénoncent une violation des droits de l’homme

L’Association des Victimes de Tortures au Togo (ASVITTO) et la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH), deux organisations de défense des droits de l’homme, dénoncent une violation des droits de l’homme et méthodes foncièrement arbitraires, suite à l’arrestation du président du MPDD, Agbéyomé Kodjo, mardi à son domicile.

Dans un communiqué conjoint en date du 22 avril, les deux organisations ont décrié les conditions rocambolesques dans lesquelles Agbéyomé Kodjo a été arrêté, « après de multiples actes d’intimidation sur les membres de la Dynamique qui le soutient ».

« La LTDH et l’ASVITTO dénoncent fermement l’opération militaire qui a conduit à l’arrestation du président Agbéyomé Kodjo à son domicile ce 21 avril 2020. On dénombre plusieurs arrestations et des personnes violentées dont le prélat de 90 ans qui n’a pas été épargné », lit-on dans le communiqué.

Il est à préciser qu’après la descente musclée des forces de l’ordre au domicile du candidat de la dynamique Kpodzro, les images recueillies sur la toile affichent « une résidence saccagée ».

Des informations font état d’une « violence excessive », exercée par-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.