Accès à internet : une procédure de sanction ouverte contre GVA Togo

Accès à internet : une procédure de sanction ouverte contre GVA Togo

(Togo Officiel) – L’Autorité de régulation des communications électroniques et postes (Arcep) a annoncé vendredi l’ouverture d’une procédure de sanction contre l’opérateur Groupe Vivendi Africa Togo (GVA Togo) “pour non-respect des obligations de permanence, disponibilité et continuité des services”.

La sanction intervient après des semaines de “manquements graves et récurrents d’indisponibilité de service”. En effet, le régulateur a relevé une “multiplication des cas d’indisponibilité de services et plus particulièrement des débits d’une lenteur jusqu’en dessous de 1 Mbps en lieu et place des débits souscrits par les consommateurs respectivement de 50 Mbps et de 200 Mbps”.

Autre couac noté par le gendarme des télécommunications, le manque d’information et de communication de l’opérateur de CanalBox : “Les consommateurs subissent tous ces manquements sans que l’opérateur GVA Togo n’informe sur la nature du problème et le délai approximatif dans lequel le service sera rétabli, et ce en violation de l’article 27 de son cahier des charges”.

En attendant les conclusions de la procédure, les autres fournisseurs d’accès internet sont exhortés “à mettre en œuvre tous les moyens pour assurer la disponibilité de service ainsi que le respect des débits pour lesquels les consommateurs paient”.

Pour rappel au Togo, l’accès à internet est assuré par quatre opérateurs : Togo Telecom, Cafe Informatique, le Groupe Vivendi Africa et Teolis.

Source : RepubliqueTogolaise.com