Zone maritime contestée

0
527

Entre décembre 2017 et mai 2018, la marine togolaise aurait arraisonné deux navires de recherches géologiques du Ghana chargés d’effectuer des sondages pétroliers. 

C’est du moins ce qu’affirment les responsables de la Commission pétrolière du Ghana (PC).

Les deux pays n’ont pas encore délimité clairement leur frontière maritime, ce qui pose problème.

Selon Francis Ackah, le directeur du management à la Commission, il existe une dispute concernant la souveraineté maritime du même type que celle qui a été résolue avec la Côte d’Ivoire récemment.

Les responsables des deux pays doivent se réunir et trouver une solution, indique M. Ackah.

Si le Ghana tient absolument à clarifier les choses, c’est que son espace maritime est devenu une zone de production pétrolière. Et la prospection offshore se poursuit.

Republic Of Togo