Zio : 2 présumés braqueurs dans les mailles de la police

0
1659
Zio : 2 présumés braqueurs dans les mailles de la police

Dans la ville de Tsévié, ce 19 août, un Burkinabé et un Togolais ont été présentés comme des braqueurs. Leur spécialité, le vol des bétails et de motos, rapporte le site d’informations corpsdiplomatictogo.com.

Le premier s’appelle Diko Ali, 18 ans, et le second Soumay Yobé a 24 ans. Tous les deux ont été interpellés par les éléments de la Police, suite à une patrouille le 6 août dernier. Ces sieurs ont pour habitude « le braquage des motocyclistes, (le) vol des bœufs et (le) viol », rapporte cette source.

Celle-ci ajoute que leur arrestation s’est déroulée à l’ouest de la ville de Tsévié dans la localité qui s’appelle Glainvié-Gapé. Les présumés braqueurs ont résisté aux forces de l’ordre dans un premier temps. Des coups de feu ont été même échangés.

Diko Ali chez qui une arme artisanale a été retrouvée « a reconnu les faits qui lui sont reprochés ». Ses explications qui ont même permis aux enquêteurs de pouvoir mettre la main sur son second, lui, à Anié.

Une série de braquages perturbent la quiétude surtout de Lomé et ses environs ces derniers mois. Leurs auteurs opèrent, généralement, en plein jour sans que les forces de l’ordre et de sécurité ne parviennent à les bouter hors d’état de nuire.

Selon le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, général Yark Damehame, les braqueurs seraient d’anciens prisonniers. Dans la journée du 28 juillet dernier, les Togolais se sont réveillés avec deux corps sans vie dans la zone portuaire. Les deux malfrats qui seraient des braqueurs ont été abattus par des éléments du Groupe d’intervention de la police nationale (GIPN). Depuis lors les interpellations s’enchaînent…

A.H.

Source : www.icilome.com