Zimbabwe: les dessous de la démission de Robert Mugabe [VIDEO]

La chute de Robert Mugabe, une personnalité incontournable sur la scène politique africaine depuis près de quatre décennies, a été soudaine, rapide et sans effusion de sang.

Un peu plus d’une semaine après que l’armée ait averti le gouvernement qu’il pourrait intervenir, un nouveau président a déjà pris les rênes.

Cependant, il existe encore beaucoup de choses que nous ne savons pas sur la chute de l’ancien président zimbabwéen..

Le « coup d’État » aurait eu lieu pour protéger le chef de l’armée

L’armée est intervenue après le limogeage du vice-président Emmerson Mnangagwa, une décision qui a été considéré comme un moyen pour céder la succession à Grace Mugabe.

Mais il y aurait un autre élément en jeu.

Le premier signe d’un trouble est survenu quelques jours plus tôt, lorsque le chef de l’armée, le général Constantine Chiwenga, a lancé un avertissement à Robert Mugabe au sujet « du conflit » au sein du parti au pouvoir, le Zanu-PF.

Le général Chiwenga était en voyage en Chine pour des réunions militaires lorsque, les médias locaux ont rapporté qu’il sera arrêté à son retour. Mais le général aurait appris le complot et aurait été accueilli à l’aéroport par ses soldats pour assurer sa protection.

Ensuite, l’armée a placé Mugabe en résidence surveillée. Les militaires sont largement salués pour leur intervention mais ils auraient également réussi à protéger leurs propres intérêts.

Où se trouve Robert Mugabe?

Mugabe est visiblement absent sur la scène publique depuis dimanche. L’ancien président, âgé de 93 ans a été placé en résidence surveillée le 14 novembre.

Le 17 novembre, sous la garde militaire, il a présidé à une cérémonie de remise de diplômes. Deux jours plus tard, il s’est adressé à la nation en directe. Mais il n’a plus été revu depuis ce jour.

Qu’est-il arrivé lors de son discours?

Plusieurs zimbabwéens s’attendaient à ce que l’ancien président annonce sa démission lors de son discours. Au lieu de cela, Robert Mugabe a prononcé un discours ennuyeux dans lequel il disait très peu sur les appels à sa démission. Il a également annoncé lors de son discours qu’il présiderait la conférence du parti quelques semaines plus tard, bien que le ZANU-PF l’avait déjà tourné le dos. Son discours était inhabituel dans un moment de crise.

Après son discours, des questions ont commencé à surgir : avait-t-il lu le mauvais discours? Il a également été rapporté qu’il ne voulait pas démissionner en direct.

Pourquoi a-t-il démissionné soudainement ?

Après avoir prétendu qu’il continuerait à gouverner le pays, contrairement aux attentes de plusieurs personnes, le président a disparu. L’armée a déclaré qu’elle avait préparé une « feuille de route » pour l’avenir avec Mugabe, sans donner plus de détails.

Puis, mardi, le parlement s’est réuni pour lancer la procédure de destitution. Et au milieu des discussions, le Président de l’Assemblée a mis fin à la procédure, déclarant qu’il avait reçu une lettre de démission de la part de Mugabe.

Mais Mugabe n’a fait aucune apparition, et il n’a rien dit depuis. Serait-ce l’accord qu’il avait passé avec l’armée ?

Qu’advient-il de l’ancien président?

En tant que président, Robert Mugabe bénéficiera de l’immunité contre les poursuites. Il est très âgé et a passé beaucoup de temps à l’étranger pour recevoir des soins médicaux.

Même le chef de l’opposition, Morgan Tsvangirai, a déclaré qu’il devrait être autorisé à « se reposer durant ses derniers jours sur terre ».

Il pourrait aller à l’étranger plutôt que de rester dans un pays qui s’est retourné contre lui. Le Singapour serait l’endroit idéal vu que c’est dans ce pays que Mugabe reçoit ses soins médicaux depuis plus de 10 ans. L’Afrique du Sud est une autre option pour lui.

Qu’en est-il de sa femme, Grace?

Grace Mugabe n’a pas été vu depuis la prise du pouvoir par l’armée. Il a été rapporté qu’elle avait fui le pays.

Mugabe a été accusé par son parti d’avoir laissé son épouse le manipuler. Lorsque le parti Zanu-PF a voté dimanche pour expulser Grace, un membre du parti a affirmé qu’elle serait poursuivie avec plusieurs autres personnes.

Quand aura lieu les élections ?

Le Zimbabwe devrait organiser les élections avant septembre 2018. Selon la constitution, les élections parlementaires et présidentielles sont organisées au même moment.

La date exacte n’est pas connue, mais Emmerson Mnangagwa assurera l’intérim avant la tenue des élections. Cependant, des élections anticipées pourraient avoir lieu.

Source : www.cameroonweb.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.