Zimbabwe: grosse déception de l’opposition après la formation du nouveau gouvernement

La Zanu-PF parti au pouvoir, est toujours aux commandes et l’opposition n’a pas eu voix au chapitre, alors que certains pariaient sur un gouvernement d’union nationale Jeudi dernier, pour conduire le pays aux élections.

Au contraire, le nouvel homme fort Emmerson Mnanagwa a surtout tenu à récompenser ses alliés militaires, en nommant deux hauts gradés aux Affaires étrangères et à l’Agriculture.

Quant au général Chiwenga, à la tête de l’opération militaire qui a conduit au départ de Mugabe, il est pressenti pour occuper le poste de vice-président, encore en suspens.

Le principal changement, c’est la disparition du ministère de l’Indigénisation de Robert Mugabe, chargé de faire appliquer la loi qui oblige les entreprises étrangères à céder la majorité de leurs capitaux à des investisseurs nationaux.

La composition de ce nouveau gouvernement reste très controversée et de nombreuses organisations de défense des droits de l’homme l’ont critiquée ouvertement. Elles appellent maintenant la société civile et l’opposition à se concentrer sur les élections de 2018.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.