Yark veut protéger Agbéyomé contre les agresseurs !

L’ancien Premier ministre, Agbéyomé Messan Kodjo a été empêché vendredi 28 février 2020 de sortir de son domicile. Un dispositif sécuritaire y a été installé avec la présence effective de forces de l’ordre et de sécurité.

Interrogé sur cette présence de militaires à la devanture de la maison du candidat malheureux à l’élection présidentielle du 22 février dernier, le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le Général Yark Damehame, a indiqué qu’il s’agit juste d’une opération de décidée à l’endroit du candidat de la dynamique Mgr Kpodzro, pour le protéger contre toutes hostilités.

« Ils ont appelé à une manifestation illégale, alors qu’ils connaissent bien la loi fixant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation publique au Togo. Les gens peuvent l’agresser. Nous jouons beaucoup sur la prévention. Donc les forces de l’ordre et de sécurité sont là pour sa propre sécurité », rapporte l’Agence de presse, ‘’Savoir News’’ qui a contacté le ministre.

Il faut rappeler que Agbéyomé Kodjo conteste les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 22 février 2020.

Il s’est autoproclamé nouveau Président de la République togolaise, et remet en cause les résultats rendus publics par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Afreepress

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.