Yacoubou Agnina : « La volonté parfaite de Dieu pour nous, c’est que nous ne soyons pas à l’Assemblée nationale »

75


Lors de son intervention ce mardi sur les ondes de la radio Victoire Fm, le président du parti politique Cercle des Leaders Emergents (CLE) a attribué l’échec du parti à pouvoir siéger à l’assemblée nationale à la volonté divine. Le fait que le parti de Agnina Yacoubou perde ces élections figurait déjà dans le plan de Dieu, selon ce dernier.

Selon lui, il ne peut être triché, une fraude électorale ne peut être possible qu’avec la bénédiction de Dieu. « Personne ne peut me tricher. Si quelqu’un arrive à frauder les résultats des urnes, c’est qu’il l’a fait avec la permission de Dieu souverain. Si nous avons dit que Dieu était de notre côté et que nous n’avons pas remporté de sièges, cela ne veut pas dire que Dieu nous a abandonnés. Cela veut dire que sa volonté parfaite pour nous, c’est que nous ne soyons pas à l’Assemblée nationale », a-t-il déclaré.

M. Yacoubou pense que la réalisation des réformes constitutionnelles et institutionnelles doit désormais être la priorité de la nouvelle législature puisqu’il a souligné : « Les conditions politiques et juridiques sont maintenant remplies pour cela ». Avant d’ajouter que son parti va soutenir la réalisation de ces réformes par les moyens qu’il peut.

Et par rapport à la limitation du nombre de mandats, le président du parti CLE estime que la révision constitutionnelle doit se faire en fonction des fondamentaux de la loi.

« Si les députés arrivent à maintenir la formule en aucun cas nul ne peut exercer plus de 2 mandats, gloire à Dieu. S’ils n’y arrivent pas, que ce ne soit pas un blocage. La constitution doit être une loi qui respecte les fondamentaux des lois dont le principe de la non rétroactivité et le caractère impersonnel », a-t-il indiqué.

Nicolas

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here