AccueilSantéWezou : 290 000 femmes enrôlées, plus de 2 milliards FCFA engagés...

Wezou : 290 000 femmes enrôlées, plus de 2 milliards FCFA engagés à fin 2022

(Togo Officiel)Lancé il y a 18 mois (août 2021) par le gouvernement avec pour ambition de mieux accompagner les femmes enceintes et le nouveau-né au Togo, le programme Wezou poursuit sa mise en œuvre sur le territoire national. En décembre 2022, près de 290 000 femmes en tout ont été enrôlées, a indiqué mercredi 11 janvier, le ministre délégué, chargé de l’accès universel aux soins, Mamessilé Aklah Agba-Assih, à la faveur d’une communication en conseil des ministres.

Selon le rapport, 1.316.113 prestations ont été effectuées sur la période revue, dont 281.796 consultations prénatales et 148.275 accouchements. Le coût global de ces interventions s’élève à environ 2,1 milliards FCFA, sur les 3 milliards FCFA initialement alloués au mécanisme. 

Ces résultats satisfaisants, dus notamment à l’adhésion des populations et du corps médical, ont été salués par le gouvernement. Pour l’exécutif, l’objectif est désormais de capitaliser sur les bonnes pratiques et d’identifier les axes d’amélioration dans la perspective de la généralisation de l’assurance maladie. 

Pour rappel, le Programme Wezou prend en charge une partie des frais des soins de toutes les femmes enceintes sans exception. Cette prise en charge commence dans les centres de santé publics et accrédités de premier niveau (unités de soins périphériques (USP) et hôpitaux de préfectures (CHP)).

Lire aussi:

Programme ‘Wezou’ : mode opératoire

Wezou : retour sur les chiffres clés, un an après

Source : RepubliqueTogolaise.com

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments

AHATEPHOUN Zokonou madjao on « Agbéyomé Kodjo va prêter serment… »
zenegba kosi Mawuto on La corruption peut se soigner
Amah Komlan on Une force de proposition
IGNACE ÉVARISTE VALÈRE TCHIAKPE on Faure Gnassingbé à la barre au Nigéria 9 octobre 2018
ABOUDOUBAYE ABDEL LATIF on La pression populaire reprend dans les rues
Innocent LeSage on La voie de la raison