Togo-J-P Omolou dans un état inquiétant

Interpellé le 04 novembre 2021, alors qu’il était en vacances à Lomé, Jean-Paul Omolou, cyber-activiste proche d’Agbéyomé Kodjo, a été jeté en prison quelques jours après.

L’homme qui critiquait le régime des Gnassingbé sur les réseaux sociaux depuis quelques années, a été jugé le 12 novembre 2021 au tribunal de Lomé. Il a été officiellement accusé d’« incitation à la révolte contre l’autorité de l’État », d’« outrage envers les représentants de l’autorité publique », de « diffusion de fausses nouvelles» et d’« apologie de crime ». Il a été condamné à vingt ans de prison.

Une peine sévère largement dénoncée par les organisations des droits de l’homme qui réclament sa libération.

Aux dernières nouvelles, Jean-Paul Omolou serait gravement malade. Son état de santé devient de plus en plus inquiétant. « Nous avons sollicité l’avocat de JP Omolou pour obtenir un “droit de visite” de la justice afin d’aller constater l’état de notre camarade. Il serait gravement malade, après des mois de détention dans des conditions déplorables », a confié Dani Ayida, Directeur Résident de l’organisme américain National Democratic Institute (NDI) en République du Congo (RDC).

Notons qu’ils sont nombreux ces prisonniers politiques qui croupissent encore dans les geôles crasseuses du pays. La plupart d’entre eux sont gravement malades, puisqu’ils sont détenus dans des conditions inhumaines. Les appels pour leur remise en liberté sont jusque-là sans suite.

Source : icilome.com