Week-end du 14 Juillet: 845 véhicules brûlés partout en France

94

Les festivités de la nuit du 13 au 14 Juillet 2018 ont donné lieu à plusieurs débordements. Selon nos informations, sur l’ensemble de l’agglomération parisienne, 237 individus (dont 92 mineurs) ont été interpellés et 183 d’entre eux ont été placés en garde à vue. Au total, 134 véhicules ont été incendiés (dont 16 deux-roues) et 4 policiers, 4 pompiers ainsi qu’un gendarme ont été légèrement blessés.

Si l’on ajoute à ce bilan la nuit du 14 au 15 juillet, un total de 845 véhicules a été brûlé, indique le ministère de l’Intérieur à LCI. Un nombre en baisse par rapport à l’an dernier, puisque 897 véhicules étaient alors partis en fumée. Le nombre de gardés à vue s’est en revanche élevé à 508 ce week-end, contre 368 en 2017.

Dans la nuit du 13 au 14 juillet, aucun événement majeur n’a été signalé dans Paris. La nuit a été un peu plus agitée dans les départements de petite couronne. A Montreuil en Seine-Saint-Denis, vers 21h, rue Delpech, un mineur a été interpellé pour port de substances explosives. Dans son sac à dos : plusieurs pétards d’artifice, du matériel et des substances pour confectionner un engin explosif et incendiaire, une bouteille d’acide et une bouteille en plastique vide ainsi que des morceaux d’aluminium. Le mineur âgé de 15 ans a été placé en garde à vue.

Jets de barrière et de projectiles

A Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, un peu avant 2h du matin, rue Henri de Lamonta, deux policiers ont vu des individus en train de confectionner des engins incendiaires. A la vue des policiers, ils en jettent un allumé vers les policiers. Deux d’entre eux ont été légèrement brûlées par du liquide enflammé qu’ils ont reçu sur les bras et les mains. Les trois individus sont interpellés.

A Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne, vers 1h, avenue de l’Europe, une trentaine d’individus a voulu entrer au bal des pompiers sans se soumettre aux règles de palpation ni au filtrage. Ils ont pris à partie les pompiers et les policiers municipaux présents. Quatre pompiers ont été blessés par des jets de barrière et d’autres projectiles. Un véhicule des pompiers et un autre de la police municipale ont été dégradés. Quatre individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here