VIDEO / L’assaut final de Bassirou Ayeva

Bassirou Ayéva

Militant de première heure du Mouvement Patriotique du 05 Octobre, Bassirou Ayéva fut l´un de ceux qui contribuèrent au sein du MO5 à donner des sueurs froides au défunt dictateur Gnassingbé Éyadéma. Compagnon de route du feu Logo Dossouvi et de beaucoup d´autres encore qui furent des acteurs incontournables dans le déclenchement du soulèvement historique, Ayéva, journaliste à Éditogo, donc fonctionnaire d´état, était conscient du risque qu´il courait en s´engageant auprès de la jeunesse togolaise pour la fin de la dictature.

Persécuté et recherché par les tueurs de la dictature d´alors, Bassirou Ayéva finira par entrer dans la clandestinité pour sauver sa peau.
Comme beaucoup d´autres démocrates togolais qui finirent par céder au jusqu´au-boutisme du régime en place, le prince de Tchaoudjo resta fidèle à son engagement politique, refusa la compromission et dut prendre le chemin de l´exil.

Bassirou Ayéva qui vit depuis plusieurs années en Allemagne n´est pas cette personnalité inconnue dans le paysage politique togolais. Le nouveau réveil de l´opposition togolaise et les différentes manifestations depuis au moins deux mois au pays et dans la diaspora ont redonné de l´espoir et ne laissent personne indifférent.

Le combattant d´hier qui n´a jamais véritablement déposé les armes, et qui a repris du service pendant les manifestations de la diaspora, sort de sa tanière et brise le silence.

Qui est plus habilité à parler de la genèse du MO5 que Bassirou Ayéva?
Il passe en revue la période des échecs de l´opposition togolaise et estime que le réveil actuel doit être une occasion, sinon l´occasion pour les Togolais de conclure la lutte comme disent aujourd´hui en choeur lers leaders de l´oppostion réunifiée. L´assaut final, comme il l´appelle,risque d´être long et périlleux. Mais personne n´a le droit à l´erreur.
Cette vidéo est celle d´un homme qui sait de quoi il parle.

S.T

www.icilome.com