Une recomposition passablement compliquée

124

La recomposition de la Commission électorale (Céni) risque d’impacter défavorablement deux partis extra-parlementaires de l’opposition.

Le Net et Obuts pourraient faire les frais de l’accord conclu avec la Cedeao et être contraints d’abandonner leurs sièges.

En effet, selon l’accord, c’est maintenant à la coalition de l’opposition de désigner les deux représentants de l’opposition extra-parlementaire à la Céni.

Or les relations ont toujours été ombrageuses entre Obuts et le Net et d’autres partis aujourd’hui membres de la coalition.

Obuts, comme d’ailleurs le Net s’est déclaré prêt à céder sa place, mais pas à n’importe quelle condition.

‘On n’est pas contre le peuple. Si l’Assemblée nationale parvient à désigner démocratiquement un représentant, on lui passera le témoin’, a indiqué vendredi Agbéyomé Kodjo, le président d’Obuts.

Il s’est également prononcé en faveur du recensement électoral, étape indispensable pour l’organisation du scrutin législatif du 20 décembre.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here