Un prêtre victime d’apartheid arrive au Togo

99
Un prêtre victime d'apartheid arrive au Togo

L’arrivée de ce prêtre, Michael LAPSLEY, Directeur de l’Institut pour la guérison des mémoires, est annoncée par l’ACAT-Togo à travers un communiqué dont voici la teneur.

Michael LAPSLEY,
Directeur de l’Institut pour la guérison des mémoires,
en visite au Togo du 30 juillet au 7 août 2019
Victime de l’apartheid,
Survivant de l’oppression,
Témoin de l’espérance

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Lomé, le 15 juillet 2019 – Le 30 juillet prochain, le père Michael LAPSLEY arrivera au Togo pour un séjour d’une semaine. Ce prêtre et religieux anglican, directeur de l’Institut pour la guérison des mémoires, dont le siège se trouve au Cap, a été gravement handicapé en 1990 par un attentat commandité par les services secrets du régime apartheid d’Afrique du Sud.

Originaire de Nouvelle Zélande, il avait été envoyé en Afrique du Sud en tant que jeune prêtre en 1972 pour y poursuivre ses études universitaires. Face à l’injustice flagrante de l’apartheid, il s’était très tôt engagé contre le régime en place. Expulsé par les autorités, il s’était réfugié au Lesotho, puis au Zimbabwe, où il poursuivait son engagement en mobilisant l’opinion internationale, notamment parmi les Églises chrétiennes, contre l’apartheid. Le 28 avril 1990, un colis piégé explosait dans son appartement, lui arrachant les deux mains et un œil.

Cependant, malgré cette expérience traumatique, le père Michael ne baissait pas les bras. Après une longue période de convalescence au Zimbabwe et en Australie, il retournait en Afrique du Sud en 1992 pour contribuer à la transformation du pays. D’abord il participait à la mise en place du « Trauma Centre » (Centre de soins pour victimes de la violence et de la torture), dont il devenait l’aumônier. Et en 1998 il créait l’Institut pour la guérison des mémoires. Aujourd’hui, il anime des ateliers à travers le monde, où des personnes de tous milieux qui souffrent d’un passé douloureux peuvent partager leur parcours de vie dans une atmosphère de confiance et de sécurité, et ainsi faire un pas vers la guérison.

Pendant cette visite au Togo et au Bénin, le père Michael présentera l’édition française de son livre « Guérir du passé » pour la première fois en Afrique de l’Ouest. Il donnera une conférence publique à ce sujet à Lomé le samedi 3 août 2019 à 15H 30mn à l’Agora Senghor.

Il rencontrera des représentants du monde politique et associatif, ainsi que des Églises et d’autres groupements religieux, et souhaite également s’entretenir avec des détenus et membres du personnel carcéral.

Venez l’écouter à la conférence du 3 août 2019 !

Contact : Bruno HADEN, Secrétaire Général de l’ACAT Togo, Tél. 90 36 78 87/ 98 94 92 42

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here