Un Prêtre catholique et ses fidèles à Agbanakin ont besoin de secours

102

Les pluies diluviennes qui s’abattent sur le Togo font beaucoup de dégâts à l’intérieur du pays. Malheureusement, pas de secours pour le moment. Les populations doivent prendre leur mal en patience en attendant que les eaux se retirent…

A Agbanakin (préfecture des Lacs), dans la station secondaire de la paroisse Sainte Famille d’Agoègan, dans le diocèse d’Aneho, c’est dans les eaux que ce prêtre et ses fidèles ont célébré la messe du 28e dimanche du temps ordinaire, dans la liturgie catholique.

Ils étaient tristes, mais en même temps joyeux de faire ce sacrifice à Dieu dans ces circonstances très particulières. Et pour immortaliser cet étrange événement, toute la communauté a pris des photos dans les eaux, devant l’église après la messe.

Comme Agbanakin, plusieurs autres localités du Togo sont confrontées aujourd’hui à ce problème d’inondation. Les populations se débrouillent elles-mêmes pour sauver la situation. Mais il faut de grands moyens pour y arriver. Elles attendent les secours.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here