Un officier tourne le dos à Fabre : Une attitude « irrespectueuse », selon l’ANC

813
Un officier tourne le dos à Fabre : Une attitude « irrespectueuse », selon l’ANC

Il y a huit (8) jours, les partis politiques membres du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) étaient dans les rues de Lomé pour contraindre le pouvoir à ouvrir un cadre de discussion pour dit-on, « la mise en œuvre rapide et consensuelle des réformes politiques prévues par l’APG et l’organisation des élections locales ».

Dans un communiqué signé par son premier vice-président, Patrick Lawson, l’Alliance nationale pour le changement (ANC) dénonce un certain nombre d’ « entraves » à cette manifestation pacifique, notamment le comportement de l’officier en charge du détachement de Kpogan (route d’Aného), où sept (7) bus transportant les militants de l’ANC venus prêter main forte aux manifestants de Lomé, ont été immobilisés.

Parti personnellement sur les lieux pour débloquer la situation, Jean-Pierre Fabre, le président national de l’ANC est allé poser des questions à l’officier suscité. Ce dernier, selon le document produit par l’ANC, a simplement tourné le dos au député de la nation, qui plus est le chef de file de l’opposition togolaise.

C’est une « attitude irrespectueuse au chef de file de l’opposition, avec rang d’institution de la République », écrit Patrick Lawson qui ajoute que de tels actes « liberticides » sont passibles de peines d’amende et d’emprisonnement conformément à la loi.

« Il faut rappeler que dès l’annonce de la manifestation, le régime RPT/UNIR a orchestré sur les médias, des campagnes de dénigrement de l’opposition togolaise, d’intoxication et d’intimidation des populations, avec des rafles opérées dans les quartiers », indique par ailleurs le communiqué.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here