Un cambiste tué devant sa femme à Bè-Kpota

158

Ce samedi un groupe d’individus non identifiés ont attaqué mortellement un cambiste, d’une trentaine d’années, au niveau du rond-point Bè-Kpota tout près de l’ancienne station d’essence Sun Agip. Les braqueurs ont emporté le magot.

Ce jour-là, le nommé Eric, après son travail, est allé remorquer sa femme qui l’attendait au niveau de l’Agence FUSEC, située à une vingtaine de mètres de l’ex-station Sun Agip. La dame n’a même pas encore eu le temps de monter sur la moto que deux malfrats armés apostrophent son mari, lui enjoignant de leur remettre son sac contenant de l’argent. Il résiste. Les braqueurs tirent sur lui. Il ne se relèvera plus.

En partant, les malfrats emportent le sac contenant d’une importante somme d’argent dit-on. La femme entre-temps est tombée évanouie et transportée dans un centre de santé. Les forces de l’ordre et de sécurité sont arrivées sur les lieux mais il était trop tard. Le corps de la victime gisant dans le sang au sort a été recouvert d’un pagne avant d’être enlevé delà autour de 21 heures selon les témoins de l’horrible scène.

Il y a quelques mois, un autre cambiste a été poignardé toujours à Lomé tout près de sa maison. Les braqueurs étaient également repartis avec ce qu’ils étaient venus chercher.

L’insécurité devient inquiétante dans la capitale et dans ses environs. Selon le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehame, sur les plateaux d’une télévision privée en milieu de semaine dernière, a déclaré que l’opération de rafle sera maintenant régulière pour rassurer les populations et interpeller les présumés auteurs de braquage…

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here