Trois Togolais arrêtés à Iseyin au Nigeria par les autorités d’immigration

Trois Togolais ont été arrêtés cette semaine dans la région à Iseyin au Nigéria après avoir échappé aux patrouilles frontalières de la République du Bénin.

Mr Commando Kwasi, Eberivie Isiaq, tous deux adultes de sexe masculin et Kemi Terivie, une mère de famille, tous résidents à Iseyin , se sont rendus à Cotonou, en République du Bénin, en janvier et sont retournés à Iseyin pour la nouvelle saison agricole.

Le président du conseil local d’Iseyin, Mufutau Abilawon, qui, aux côtés du représentant d’Aseyin d’Iseyin, du grand chef Ikolaba d’Iseyin, du chef Ismahil Odubiyi et des membres médicaux du comité local COVID-19, était à la résidence des trois Togolais pour vérifier leur historique de voyage et leurs antécédents médicaux. «Nous nous sommes précipités ici pour vérifier sa véracité et étouffer rapidement la propagation du virus dans l’œuf» a déclaré une autorité médicale présente sur les lieux.

«Les membres du comité COVID-19 sont ici avec nous et ils ont interrogé les individus pour connaître leur état de santé et leurs antécédents de voyage, mais nous ne nous arrêtons pas là, nous devons avoir une réunion d’urgence avec tous les chefs de communauté demain matin pour les avertir de ne pas accueillir d’étrangers jusqu’à la fin de la crise».

Les officiers des services d’immigration du Nigeria (NIS) ont arrêté deux des Togolais et relâche le troisième. Les deux personnes arrêtées étaient celles qui sont arrivées un peu plus tot dans la semaine, tandis que la troisième aurait été présente bien avant.

Il a été établi que certains des habitants qui vivaient dans la panique, ont sonné l’alarme et alerté les agences de sécurité et attiré l’attention des autorités locales d’Iseyin. La source a noté que cela avait conduit à l’arrestation du trio.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.