Transferts monétaires : 125 000 ménages supplémentaires ciblés pour la phase additionnelle

Transferts monétaires : 125 000 ménages supplémentaires ciblés pour la phase additionnelle

(Togo Officiel) – Au Togo, après une première phase (2019-2021) ponctuée de résultats satisfaisants, les transferts monétaires digitaux du Projet des Filets sociaux de base (FSB) vont toucher davantage de personnes. 125 000 ménages issus de 1090 villages en milieu rural du pays et près de 45 quartiers du Grand-Lomé, vont en effet bénéficier de cet accompagnement financier du gouvernement, via la phase additionnelle du mécanisme.

Cette seconde phase, lancée il y a quelques semaines à Kpoloubal (Dankpen) en présence du Premier ministre, permettra d’octroyer au total environ 19 milliards FCFA durant les 18 prochains mois. De façon concrète, chaque ménage aura droit à 6 tranches de 15 000 FCFA, soit un montant total de 90 000 FCFA d’ici à juin 2023 à travers Flooz et TMoney.

De plus, 15 000 ménages, sélectionnées parmi les 125 000 bénéficiaires recevront chacun un transfert de 100 000 FCFA, destinées à développer leurs activités génératrices de revenus, tandis qu’un paquet de services sera offert aux 15 000 ménages les plus vulnérables identifiés.

L’objectif pour le gouvernement, explique Victoire Tomégah Dogbé, est “d’accompagner les ménages vulnérables dans cette période de vie chère”, conformément à la volonté de l’exécutif de “ne laisser aucun Togolais sur le côté”.

Pour rappel, cette phase additionnelle, financée conjointement par l’Etat, la Banque mondiale et l’Agence française de développement (AFD), s’achèvera en juin 2023.

Lire aussi

Développement à la base : 1 milliard FCFA de transferts monétaires octroyés en 2021

Source : RepubliqueTogolaise.com