Home Société « Tout le monde se retrouve aujourd’hui au Togo comme dans un labyrinthe...

« Tout le monde se retrouve aujourd’hui au Togo comme dans un labyrinthe où l’on ne se reconnaissait plus »

0
497
Lome.jpg

http://gtaassurancesvie.tg

Tout est devenu étrange et méconnaissable dans son propre pays et sur sa terre natale : sa sœur, son frère, sa famille, son collaborateur, son dirigeant, son ouvrier, son employé, son champ, son service, sa maison etc…

« La minorité pilleuse » continue allègrement de se servir en refusant de servir les populations qui peinent à avoir deux repas par jour tout en baignant dans un océan de vie chère…

« Aucun sacrifice n’est aussi grand quant il s’agit de la jeunesse » disait un grand citoyen d’état… Mais que fait-on aujourd’hui de la jeunesse qui est sans bonne formation pour se prendre en charge, oser entreprendre…? Le chômage, oui les jeunes sont au chômage après de longues études sans réelle qualification.

La confiance a totalement disparu, faisant entièrement place au mépris, à la peur, à la haine aigrie, à la traîtrise, à l’injustice, à l’impunité, au chômage, aux chasses
à l’homme, à des portés disparus à cause de leur opinion, à la médisance, à l’échange de la vie humaine contre quelques billets de banque, à des enlèvements, à des emprisonnements arbitraires et abusifs…

Aucun pouvoir ne dépasse celui d’un peuple qui s’informe, s’organise et agit ensemble pour déterminer son propre destin. L’audace et la capacité d’anticipation par la maîtrise et le contrôle du changement ; la loyauté envers soi et envers le peuple ; le respect des principes de leadership comme le devoir, l’honneur, le combat pour la nation, la perspicacité, etc. ; et, l’instauration avec le reste du monde d’un système de partenariat plus équitable doivent être des exigences de nos jeunes leaders si nous voulons un réel changement et ressembler aux autres continents.

La vraie justice n’existe plus. Ainsi va le Togo d’aujourd’hui englouti dans l’abîme de la galère.

Que nous réserve l’avenir? Changeons nos mentalités, nos attitudes pour rattraper le train du développement qui va si vite ailleurs

La seule question que le fils du terroir se pose dans la douleur et l’insomnie, quand des mauvaises fois nous mentent à perpétuité que le peuple togolais est divisé, ceci pour seule ambition, le Pouvoir ! Non, le peuple togolais n’est pas divisé ; Si le mariage entre Éwé, Kabyè, Mina, Guin, Losso, Akposso, Kotokoli… est bien consommé, qu’appellent-t-elles alors division ?

Changeons nos mentalités, nos attitudes pour nous compter dans les acteurs de changement de ce monde ! Si on veut que notre pays change, le premier changement que l’on doit effectuer se trouve aux niveaux de nos pensées et nos façons de penser…

À l’union, l’union oh togolais ! Car l’union fait la force, oui elle fait la force et c’est grâce à elle que nous sommes nés. Seul gage pour une réelle réconciliation et partant, rattraper le train du développement de notre Togo.

José Éric GAGLI dit le Divin

Source : Togonyigba

Source : Togoweb.net