Togolais, le 16 août prochain, Boycottons tous les produits TogoCom et Moov Togo!

C’est un secret de Polichinelle ! La communication est excessivement cher au Togo. Les Togolais déboursent une grande partie de leurs revenus pour payer le crédit de communication et des forfaits internet. Malheureusement, le service reste piteux et les opérateurs de téléphonie mobile ne semblent pas prendre la mesure de la situation.

Le groupe TogoCom et Moov Togo se complaisent dans leur confort puisque rien ne les ébranle pour le moment. Seulement, au regard de ce qui se fait dans les pays de la région ouest-africaine l’on n’est en droit de se dire que ces deux opérateurs qui n’ont aucune concurrence peuvent mieux faire. Pour les inviter ou les pousser carrément à revoir leur copie, une initiative de boycott est projetée sur le 16 aout prochain. Portée par le journaliste et leader d’opinion Anani Sossou, cette ingénieuse idée qui a déjà marchée ailleurs va consister à ne pas acheter le jour j, ni de crédits de communication direct ni de data.

Voici l’appel qu’il a lancé sur sa page Facebook :

« #Télécom #Togo

La décision en vaut la chandelle et elle doit contraindre ces deux virus #TOGOCOM et #MOOV d’arrêter de nous saigner, de saigner nos poches.

Le #16AOÛT doit être une date décisive pour peser sur les décisions de ces opérateurs envers les consommateurs. Non seulement les crédits et data sont trop chers et finissent vite, mais surtout, ils sont rabotés au bout de quelques jours à cause d’une limitation.

Dans toute la sous-région ouest-africaine, il n’y a qu’au Togo qu’utiliser la téléphonie mobile est un luxe à cause des coûts trop élevés de la communication. Au #Ghana, au #Bénin, au #Sénégal, en #Côte-d’Ivoire, au #Burkina, en #Guinée, au #Nigéria pour ne citer que ceux-là, grâce à la concurrence à travers la licence accordée à plusieurs opérateurs de téléphonie, les prix sont constamment revus à la baisse et les offres alléchantes. Dans notre rectangle de pays, il n’y a que les deux virus Togocom et Moov qui ont le monopole et s’entendent de manière tacite ou non pour se faire de l’oseille sur le dos du consommateur. Le gouvernement ayant refusé d’accorder la troisième licence à #ORANGE qui en avait fait la demande.

Alors le 16 août, que les consommateurs décident de négliger ces deux opérateurs en refusant d’acheter du crédit et des data, d’ignorer leur téléphone ne serait-ce que pour une demi-journée sans passer une seule communication. Ce sera une perte sèche pour ces deux virus. Les gens ne perçoivent pas encore l’impact que cela aura sur leur chiffre d’affaires. Nous avons le pouvoir, utilisons le pour peser sur les offres des deux sociétés de téléphonie mobile. »

Source : Kpatima News [ kpatimanews .com ]

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.