Togo/Crise: l’imam Alfa Abdoul Wahid enlevé dimanche à Bafilo est porté disparu

Togo/Crise: l’imam Alfa Abdoul Wahid enlevé dimanche à Bafilo est porté disparuEnlevé dimanche dernier à Bafilo dans la nuit vers 3 heures à son domicile, l’imam Alfa Abdoul Wahid reste introuvable. Il est le deuxième imam enlevé en moins d’une semaine. Inquiète, sa femme a alerté les responsables du Regroupement des jeunes africains pour la démocratie et le développement (REJADD) qui a rendu publique l’information.

La femme de l’imam et les responsables du REJADD ont fait le tour des lieux de détention (Gendarmerie de Bafilo, de Kara et prison civile de Kara), mais aucune trace de l’imam. Dénonçant cette situation, le REJADD tient à rappeler que, l’arrestation d’Alfa Abdoul Wahid est une atteinte au « principe d’inviolabilité du domicile ».

« Ce principe protège les droits à la vie privée des citoyens. L’heure légale, à laquelle, sur mandat du parquet, une personne peut être arrêtée part de 6h du matin à 21h. L’arrestation de l’imam Alfa abdoul Wahid de bafilo viole également l’article 28 de notre constitution qui protège le domicile et l’article 17 al 1 et 2 du pacte international relatif aux droits civils et politiques, qui dispose : Nul ne sera l’objet d’immixtion arbitraires ou illégales dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes illégales à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes », a expliqué Assiba Johnson, le président du REJADD.

Au regard de ce qui précède, le REJADD exige des autorités togolaises qu’elles donnent des précisions sur le lieu de détention de l’imam.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.