Togocom sous menace d’une grève de 72 heures

Dans une lettre adressée lundi, à Paulin Alazard, Directeur de Togocom, le Syndicat Libre des Postes et Télécommunication  (SYPOSTEL-PECWU), annonce un préavis de grève suite aux échecs observés dans les différentes négociations avec son dirigeant.


« La bonne foi n’a jamais présidé dans les discussions ». Constat du SYPOSTEL, qui note que depuis la prise de fonction du nouveau Directeur général de Togocom, « les employés ne font qu’objet de traitement dégradant, ceci, allant jusqu’à la réclamation de l’ethnie du travailleur ».

A LIRE AUSSI: Togocom: ça chauffe pour Cina Lawson !

A ces comportements note le syndicat, s’ajoute des promesses non tenues et des décisions unilatéralement prises par sa direction.

Autres défaillances soulevées, la suspension du versement des primes, le paiement partiel des primes d’ancienneté et le non-respect de rupture de contrat du personnel déflaté de Togo Télécom.

« Aujourd’hui, les travailleurs ne maitrisent pas l’environnement dans lequel ils travaillent. Les nominations ne sont pas publiées dans le groupe ».

A LIRE AUSSI: Coronavirus: 6 touristes togolais arrêtés et détenus en Inde

Un lassé-aller qui n’est pas du gout des employés de Togocom, qui demandent à son Directeur de rectifier le tir d’ici le 30 avril, sous contrainte de partir en grève, et ceci, pour trois jours.

« En cas de non satisfaction, les travailleurs de tout le Groupe observera une grève de soixante-douze (72) heures, pour compter du 4 mai renouvelables jusqu’à nouvel ordre ».

Gapola

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.