Togocom: La magouille une deuxième vie?

Il y a un phénomène que je ne comprends pas avec notre opérateur de téléphonie mobile le dealer… pardon le Leader Togocom.

Lorsque vous souscrivez à un abonnement data mensuel de 30.000 fcfa ou plus ou moins. Il vous est autorisé d’augmenter la capacité de votre mégabit par seconde, c’est-à-dire augmenter le prix que vous souhaiteriez sans encombre et sans aucune formalité. Donc à volonté.

Mais dès lors que vous vous apercevez que le volume que vous payez est au-delà de vos besoins, que vous n’arrivez pas à finir vos data avant la fin du mois, commencent les problèmes. Vous n’êtes pas autorisés à demander une diminution de votre forfait si vous ne payez pas une contrepartie. Pour un forfait de 30.000 fcfa il vous est demandé de payer pas moins de 10.000 fcfa afin de pouvoir réduire votre capacité et d’économiser de l’argent.

Pour ceux qui refusent de payer cette redevance pour limiter des frais inutiles, ils dépensent pour Togocom qui rabotent le reste des data peinards. Cela est-il normal? Est-ce dans la loi? Que dit l’ARCEP sur cette pratique? Que les arnaques cessent. Déjà que les services sont en deçà des prix que nous payons, il est temps qu’une action soit menée pour réguler le secteur des télécoms au Togo.

Ne me démandez pas ce qu’en pensent les associations des consommateurs. Elles regardent ailleurs, dans… la politique d’abord.

J’ai encore dit…

Anani Sossou

Source : icilome.com