Togo vs Cap-Vert : L’humiliation évitée de justesse

0
269

Dimanche, au stade de Kégué, lors du match de la 6e journée des éliminatoires de la phase finale de la CAN Côte d’Ivoire, les Eperviers du Togo ont réalisé un exploit en dominant les Requins bleus du Cap-Vert sur un score de 3 buts à 2.

Il a fallu attendre quatre longues années pour que les Eperviers du Togo renouent enfin avec la victoire à domicile. Cette rencontre avait été annoncée comme une opportunité de réconciliation entre l’équipe nationale et ses supporters, et elle a tenu toutes ses promesses. La mission était claire : décrocher une victoire à domicile pour redorer le blason de l’équipe et apporter de la joie aux supporters.

Une première mi-temps hésitante

Le début de la rencontre ne laissait rien présager d’une victoire pour les joueurs de Paulo Duarte. Les Eperviers ont entamé le match avec hésitation, encaissant déjà un but à la 4e minute, suivi d’un second à la 20e minute, inscrit par les Capverdiens.

Menés et bousculés sur leur propre terrain, les Eperviers ont puisé dans leur orgueil pour se réveiller et entamer une contre-attaque. C’est Kévin Denkey qui a redonné espoir à son équipe en transformant un penalty à la 40e minute, réduisant ainsi l’écart.

Une deuxième mi-temps captivante

Au retour des vestiaires, Paulo Duarte a apporté deux changements décisifs. Un coup-franc de Tchakei Marouf à la 77e minute a permis à Kévin Denkey d’inscrire son doublé, changeant complètement la donne du match.

À la 87e minute, sur un centre de Tchakei Marouf, Ouattara Moutalabou, entré en jeu seulement deux minutes plus tôt, a placé une tête victorieuse en deux temps pour donner l’avantage au Togo.

Avec ce score final de 3 buts à 2, l’humiliation a été évitée de justesse. A en croire le sélectionneur Paulo Duarte, ses joueurs viennent de briser un mauvais record dans l’histoire du football togolais.

« Je tiens à féliciter mes joueurs et nos supporters. Notre public souffre autant que nous, et je pense que nous avons aujourd’hui mis fin à une série noire dans l’histoire du football togolais, celle de ne pas remporter de victoire à domicile. Parfois, je ne comprends pas pourquoi nous ne gagnons pas malgré de bonnes performances. Aujourd’hui, c’était une question d’honneur pour moi, et je pense que nous l’avons bien relevée pour tout le monde », a-t-il indiqué.

Il est à noter que malgré cette victoire, les Eperviers terminent à la 3e place de leur groupe avec 8 points, et ne sont pas qualifiés pour la CAN qui se jouera en Côte d’Ivoire l’an prochain.

https://collect.getmygateway.com/first-step

Source : icilome.com