Les Eperviers brisent le signe indien à domicile

0
303

Beaucoup de supporters ne se rappellent plus la dernière fois que leurs Eperviers ont gagné dans leur antre de Kégué. Mais contre les Requins bleus, ce dimanche 10 septembre, dans le cadre de la sixième et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Côte d’Ivoire 2024, ils sont parvenus à le faire.

Ce fut compliqué. Mais les Eperviers ont réussi à déjouer tous les pronostics et battre finalement leurs adversaires bien que ces derniers aient mené 0-2 au bout seulement d’une vingtaine de minutes.

Devant un public des grands jours, le capitaine Djene Dakonam et ses coéquipiers ont tout sorti de leurs tripes pour d’abord réduire le score, ensuite égaliser et enfin renverser le Cap vert. Score final 3-2.

Une victoire obtenue au bout du suspens et qui fait du bien au moral des joueurs, des membres du staff technique et des supporters.

Et c’est tout à fait normal que le principal sélectionneur du Togo soit ravi de la performance de ses protégés contre un adversaire qui a cru qu’il a déjà gagné après avoir marqué deux (2) buts.

« Je veux féliciter mes joueurs et le public. C’est un public qui souffre beaucoup comme nous et je pense qu’aujourd’hui on a brisé un mauvais recors dans l’histoire du football du Togo de ne gagner à la maison », résume Paulo Duarte, un peu soulagé.

Et de poursuivre : « Parfois je ne comprends pas pourquoi on ne gagne pas. On joue bien souvent, on domine nos adversaires mais on ne gagne pas. Aujourd’hui c’était une question d’honneur pour moi et je crois qu’on l’a bien fait pour tout le monde ».

Un succès sur lequel le technicien et ses joueurs pourraient surfer pour mieux entrevoir les prochains matches. Surtout que les éliminatoires de la phase finale de la Coupe du monde 2026 débuteront en novembre prochain. Avec notamment un choc contre les Lions de la Teranga du Sénégal.

https://collect.getmygateway.com/first-step

Source : icilome.com