Togo, Violence et Impunité : Kara, la ville otage des miliciens du RPT-UNIR…

Alors que les populations continuent de subir les sauvageries de la milice armée du pouvoir dictatorial togolais, certains leaders de la coalition des 14 partis politiques trahissent depuis et vont enfoncer le clou très bientôt.

Togo, Violence et Impunité : Kara, la ville otage des miliciens du RPT-UNIR…

Kara, ville que le despote pense être son fief et son territoire privé comme l’avait fait avant lui son aîné Ernest Gnassingbé, est terrorisée par des militaires et des miliciens.

Après avoir enlevé ce week-end trois membres du Parti National Panafricain qui sont jusqu’alors introuvables, c’est le secrétaire général de ce parti dans la localité, Ricardo Agouzou (voir photo), qui fut passé à tabac et sauvagement molesté.

La coalition se rend-elle compte que c’est en son nom que les Togolais souffrent le martyr?

Les traîtres et ceux qui font de la politique une carrière n’ont qu’à commencer à bien réfléchir avant de poser les prochains actes.

Pendant ce temps, certains partis de la coalition des 14 se prépareraient à envoyer des représentants à la CENI !

Ainsi donc, pendant que le peuple est debout pour réclamer une alternance politique à travers des réformes, certains partis politiques membres de la coalition des 14 se préparent activement à envoyer non seulement des représentants à la CENI, mais surtout dans leurs état-majors, ils sonnent la mobilisation pour aller aux élections législatives et locales.

C’est quoi donc votre projet? Pourquoi réclamer officieusement qu’on vous garde trois places à la ceni et que vos représentants seront envoyés en temps opportun?

Cela vous arrange donc la situation actuelle parce que vous servez le pouvoir et qu’en retour d’ascenseur le pouvoir vous sert.

Heureusement que tout doucement le Front citoyen « Togo Debout » est entrain de prendre les choses en mains pour vous évincer du devant de cette lutte dans laquelle vos calculs politiciens et vos intérêts personnels priment au détriment de ceux des Togolais.

Si daventure, les leaders de l’opposition envoient leurs représentants à cette CENI, ils signent la fin de leurs carrières politiques et par ricochet l’éclatement de la Coalition des 14.

Ressaisissez-vous. Tout ce que vous faîtes dans les coulisses et clandestinement se sait. Je n’hésiterai pas une seule seconde à mettre au grand jour vos projets et à balancer vos noms et ceux de vos partis politiques avec toutes les casseroles que vous traînez. Si on se tait, c’est pour ne pas fragiliser la coalition et démobiliser le peuple. Mais on sait tout. Bande de sales hypocrites!

On vous à l’oeil et on vous surveille comme du lait sur le feu.
Que la diaspora togolaise et les bonnes volontés commencent à apporter des soutiens financiers et matériels à la société civile à travers le Front citoyen «Togo Debout» et au «Mouvement des artistes engagés» afin d’aider à suppléer les partis politiques pour faire aboutir les revendications légitimes des Togolais comme cela a été le cas au Burkina-Faso avec «Balai Citoyen» et au Sénégal avec le mouvement «Y en a marre ».

Anani Sossou

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.