Togo / Vie chère et pagaille généralisée, l’indifférence suicidaire du gouvernement

L’angoisse et l’amertume s’emparent des Togolais au quotidien face au phénomène de la vie chère. Presque tous les jours, les prix des produits de première nécessité flambent sur le marché. Le bidon d’huile qui était récemment à 14000 FCFA est passé à 30.000 la semaine dernière, le sucre est à 26.000 F. Du jamais vu ! Comme par enchantement, les spéculateurs rentrent dans la danse surtout face à l’indifférence notoire du gouvernement. Presque tous les produits sont touchés par le phénomène. Un responsable de salon de coiffure déclarait à cœur joie qu’il ne sait pas pourquoi ses collègues n’augmentent pas leurs tarifs. Pour lui, comme tout le monde augmente les prix comme bon lui semble, il n’est que temps pour eux aussi d’aller dans la tendance de l’heure. Tout se passe comme au marché de la bourse des valeurs avec la particularité de la hausse continue. C’est tout simplement préjudiciable pour la vie des pauvres togolais si rien n’est fait pour réguler le prix des produits sur le marché. L’indifférence du gouvernement est très grave et ne saurait s’expliquer. C’est finalement de la pagaille partout. Dans un pays où la misère est endémique, on ne peut fermer les yeux sur des dérives de ce genre.

Source : Le correcteur

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.