Togo/USA-Relations de Sécurité maritime : des autorités américaines à Lomé

0
379

Le commandant de la sixième flotte américaine et l’USCGC Spencer (WMEC 905) d’endurance moyenne de classe célèbre, est arrivé dans la capitale du Togo, Lomé, pour une escale prévue le mercredi 25 janvier 2023, marquant la première visite d’un navire américain au Togo depuis 2012.

La visite du port coïncide également avec l’arrivée du vice-amiral Thomas Ishee, commandant de la sixième flotte américaine. Pendant son séjour à Lomé, Ishee rencontrera de hauts dirigeants togolais pour renforcer les relations et discuter de la stabilité et de la sécurité régionales par le biais de la coopération maritime.

“Les opérations maritimes et la visite du garde-côte américain Spencer soutiennent directement l’intérêt partagé des États-Unis avec nos pays partenaires africains pour assurer la sécurité, la sûreté et la liberté de navigation autour du continent”, a déclaré Ishee. “Je suis ravi de poursuivre notre partenariat maritime et de poursuivre des domaines de coopération avec le Togo alors que nous travaillons à la réalisation de nos objectifs communs dans le golfe de Guinée”.

L’ambassadrice américaine Elizabeth Fitzsimmons et des membres de la mission américaine au Togo se joindront également aux discussions bilatérales. Fitzsimmons s’est récemment rendu à Naples, en Italie, pour visiter le siège de la sixième flotte américaine et discuter des opportunités accrues pour les efforts maritimes américano-togolais en novembre 2022.

« La coopération croissante entre les États-Unis et le Togo, en termes de sécurité et de sûreté des eaux africaines, joue un rôle essentiel dans la croissance du continent et donc du monde », a déclaré Fitzsimmons. “Je suis fier d’accueillir le garde-côte américain Spencer, qui est un exemple de l’engagement des États-Unis en matière de sécurité maritime dans la région.”

La visite de Spencer à Lomé démontre l’engagement et le partenariat de longue date entre les États-Unis et les partenaires africains pour lutter contre les activités maritimes illicites dans l’océan Atlantique.

Au cours de leur visite, l’équipage de Spencer, composé d’environ 100 membres d’équipage, s’engagera dans des échanges professionnels et des exercices avec la marine et les forces armées togolaises, y compris des patrouilles maritimes conjointes avec des navires togolais.

Les membres d’équipage participeront également à des missions d’application de la loi maritime et à des activités de service communautaire.

“Je suis impatient de travailler avec nos homologues togolais sur l’élaboration de stratégies contre la piraterie maritime et la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN)”, a confié le Cmdr. Corey Kerns, commandant de Spencer.

Spencer soutient les missions d’application de la loi maritime et de recherche et de sauvetage de la Garde côtière des États-Unis. Le navire a une longueur de 90 mètres et un tirant d’eau minimum de 7 mètres.

La zone atlantique de la garde côtière américaine, dont le siège est à Portsmouth, en Virginie, supervise toutes les opérations de la garde côtière à l’est des montagnes Rocheuses jusqu’au golfe Persique, couvrant cinq districts de la garde côtière et 40 États.

Depuis plus de 80 ans, U.S. Naval Forces Europe-U.S. Naval Forces Africa (NAVEUR-NAVAF) a forgé des relations stratégiques avec des alliés et des partenaires, en s’appuyant sur une base de valeurs partagées pour préserver la sécurité et la stabilité.

Basée à Naples, en Italie, NAVEUR-NAVAF exploite les forces navales américaines dans les zones de responsabilité du Commandement européen des États-Unis (USEUCOM) et du Commandement américain pour l’Afrique (USAFRICOM). La sixième flotte américaine est affectée en permanence au NAVEUR-NAVAF et emploie des forces maritimes dans tout le spectre des opérations conjointes et navales.

Source : icilome.com