Togo – Un homme brûlé vif par la foule pour avoir volé un mouton

Il s’agit là encore d’une vindicte populaire. Un phénomène que tente de combattre en vain certaines associations de défense des droits de l’Homme au Togo. Selon les informations recueillis sur place par notre confrère afreepress, l’homme est coutumier des faits.

La victime du nom de Dossia Komlan était surveillée depuis fort longtemps pour avoir l’habitude de voler des biens appartenant à autrui à Kpomé-Agomé (sortie nord-est de Lomé) d’où il est originaire. Il opère également dans les villages environnants.

Ainsi, le 6 octobre 2020, le présumé voleur qui, selon les informations, serait un prétendant au trône de Kpomé, a été arrêté par les populations de Djagblé, une localité à 15 km toujours à la sortie nord-est de Lomé, puis brûlé vif pour une affaire de vol de mouton.

« Nul n’a le droit de se faire justice », dit l’adage. Comme quoi la vindicte populaire est un acte répréhensif, puni par la loi. Elle doit être banni dans la communauté.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.