Togo – UFC : Timothée Ayekomon, Sena Alipui… plus de peur que de mal

Ces deux membres de l’Union des forces de changement (UFC) ont finalement décidé d’enterrer leur hache de guerre et de laver le linge sale en famille.

Timothée Ayekomon, militant de la formation politique à la couleur jaune depuis presque trois décennies, selon ses dires, a saisi le président national, Gilchrist Olympio, par courrier, des problèmes qui sont en train de plomber le parti.

Dans la correspondance, il a pris soin de savonner proprement le député Séna Alipui qui, il faut le dire, est devenu, suite à son élection à l’Assemblée nationale, un pur défenseur de l’Union pour la République (UNIR), le parti au pouvoir.

Ce dernier s’estime maladroitement critiqué et porte plainte pour diffamations et affirmations mensongères au Commissariat du premier arrondissement de Lomé. Au dernier moment, les deux protagonistes ont trouvé un terrain d’attente. Et la plainte finalement retirée.

L’auteur de la lettre incendiaire (sic), présente ses « excuses-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.