Togo-UFC : les grandes décisions prises par le bureau directeur après la suspension d’Elliott Ohin

Après la suspension de son deuxième vice-président, Elliott Ohin, accusé de détournement de fonds, et remplacé par El-Hadj Tcha-Molla Banna, devenant donc l’intérimaire de Gilchrist Olympio, le président national, les membres du bureau directeur de l’Union des forces de changement (UFC) se sont réunis ce mardi 22 novembre 2022 à Lomé. Et ont pris un certain nombre de décisions importantes contenues dans une déclaration dont Icilomé a copie.

DECLARATION DU BUREAU DIRECTEUR

(Suite à la suspension de Mr Elliot OHIN pour détournement de fonds du parti et les perdiems des délégués des bureaux de vote, suivi de ses interventions sur les médias, notamment sur Nana fm et Radio Lomé.)

Le Bureau Directeur de l’UFC s’est réuni ce mardi 22 Novembre 2022, sous la présidence du 4ème Vice-Président, El-hadj Tcha-molla BANNA, intérimaire du Président National au sein du Bureau Directeur.

Au cours de cette rencontre, le Bureau Directeur a analysé avec beaucoup d’attention les diverses interventions de l’ex 2ème Vice-Président, Mr Elliott OHIN sur certains médias de la place suite à sa suspension du parti pour détournement des fonds du parti et les perdiems des délégués.

Le Bureau Directeur fait les observations suivantes :

1- Monsieur OHIN a reconnu implicitement les accusations de détournement des fonds du parti et des perdiems attribués aux délégués de l’UFC dans les bureaux de vote, lors des législatives de 2018 et lors de l’élection des conseillers municipaux de 2019.

2- Il a déclaré que les membres du Bureau Directeur étaient au courant du compte parallèle qu’il a ouvert.

Le Bureau Directeur réfute catégoriquement cette allégation fantaisiste et mensongère.

3- le Bureau Directeur, après investigations, s’est rendu compte que Mr Elliott OHIN s’est servi d’un mail frauduleux au nom du Président National pour confirmer, à la banque, l’autorisation de transaction de cette somme de quatorze millions (14 000 000) FCFA sur le compte parallèle qu’il a ouvert à sa signature et à celles de ses complices.

Cet acte constitue une faute lourde, en vertu de l’article 32 du Règlement Intérieur de notre parti et au regard du Code Pénal du Togo.

Nous, membres du Bureau Directeur, rassurons nos militants que la justice fera son travail.

Il est à rappeler que suivant l’article 19 de nos Statuts, c’est le Bureau Directeur qui gère les finances du parti.

4- L’on se rappelle, il y a quelques mois que, ce même ex- 2ème Vice-Président, Elliott OHIN, a exhibé un faux mail au nom du Président National par lequel il faisait croire aux militants que ce dernier lui aurait cédé le parti, sans être passé par le congrès.

5-L’on se rappelle aussi les diverses correspondances adressées par le même Elliott OHIN aux Autorités du pays et aux Présidents des Institutions de la République pour leur signifier que désormais, il est le premier responsable du parti, alors que celui qui a été élu par le Congrès du 12 août 2010 comme Président National, le Docteur Gilchrist OLYMPIO demeure bien à la tête de l’UFC.

6-L’on se rappelle aussi que l’ex 2ème Vice-Président, Elliott OHIN a défié le Président National, en présentant à l’Assemblée Nationale en mars 2022, une liste parallèle des candidats à celle du Président National pour la désignation des membres du parti à la CENI.

Il résulte de tout ce qui précède que l’ex 2ème Vice-Président, Monsieur Elliott OHIN tente un coup de force pour démettre le Président National pour ainsi s’accapare sa place.

Voilà comment Mr Elliot OHIN veut remercier en monnaie de singe, le Président National qui a fait de lui Ministre pendant huit (8) ans dont Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères.

C’est pourquoi, nous, membres du Bureau Directeur soussignés :

1- Déclarons solennellement notre loyauté au Président National de notre parti, le Docteur Gilchist OLYMPIO.

2- Continuons de soutenir le Président National à la tête de l’UFC et nous disons qu’il est et reste le seul 1er responsable de notre parti.

3- Invitons toutes les fédérations de notre parti à se mobiliser derrière le Président National, le Docteur Gilchrist OLYMPIO pour faire échec, comme en 2010, à toutes tentatives de coup de force à la tête du parti sans passer par le congrès.

Enfin, nous, membres du Bureau Directeur, sollicitons le soutien de tous les militants de l’UFC au Président National afin pour le rayonnement du parti lors des échéances électorales à venir.

Fait à Lomé, le 22 Novembre 2022

Source : icilome.com