Togo-UA s’engage à mettre fin aux maladies tropicales négligées

L’Union africaine (UA) et Unis, pour combattre les MTN, ont signé la semaine dernière un protocole d’accord pour mettre fin aux maladies tropicales négligées (MTN) dans les États membres de l’UA, y compris le Togo, d’ici 2030.

L’accord souligne l’engagement de l’Union africaine à renforcer la collaboration et la coopération entre les parties prenantes pour contrôler et éliminer vingt MTN, réalisant ainsi la vision définie par le cadre « L’Agenda 2063 « L’Afrique que nous voulons ».

Les MTN sont un groupe de vingt maladies, dont le trachome, les vers intestinaux, la lèpre et l’éléphantiasis.

Ces maladies sont évitables et guérissables, mais elles touchent encore 1,7 milliard de personnes dans le monde. Le continent africain représentant environ 40 % de la charge mondiale totale.

Selon l’Union Africaine, ses États membres ont fait d’énormes progrès dans la lutte contre ces maladies, ce qui montre que les objectifs en matière de MTN sont réalisables.

Plusieurs États membres ont atteint des “objectifs d’élimination ambitieux, notamment le Ghana, le Maroc et la Gambie en éliminant le trachome cécitant ; l’Egypte, le Togo et le Malawi éliminant la filariose lymphatique ; et le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la République centrafricaine, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Kenya, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, le Sénégal, le Togo et l’Ouganda éliminant la maladie du ver de Guinée”.

Malgré la mortalité relativement faible résultant des MTN (environ 500 000 décès dans le monde par an), ces maladies et affections sont associées à de graves complications, notamment la cécité, la défiguration, la stigmatisation sociale, les problèmes de santé mentale, la douleur chronique, les troubles cognitifs et d’autres maladies à long terme. Les dommages irréversibles causant des entraves à l’éducation, à l’emploi, à la croissance économique et au développement global.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.