Togo, Togocom / Cinacom : Abla Kossidze, la nouvelle chargée de communication en provenance de Paris est déjà à Lomé.

1120

La Holding togolaise des communications électroniques entendues Togocom ou Cinacom pour mettre une touche d’humour se met en place à la vitesse d’une fusée. Au ministère des Postes et de l’Economie numérique, on ne veut pas perdre du temps au risque de voir le processus s’enliser.

Togo, Togocom / Cinacom : Abla Kossidze, la nouvelle chargée de communication en provenance de Paris est déjà à Lomé.

Plusieurs acteurs devant intervenir dans le processus de transformation sont déjà à pied d’œuvre. Nous l’avons déjà écrit, l’aspect juridique du processus est confié à deux sociétés une d’avocats et une notariale toutes détenues par des membres de la famille du ministre Cina Lawson. Le cabinet canadien SC Consultants entre-temps mis en veilleuse s’active depuis la semaine dernière pour le plan social du personnel. Quant au cabinet MC Kinsey, il est envoyé dans une structure appelée « Bureau de la transformation ».

Au total, plus de 8 cabinets d’experts à raison de 400 millions par cabinet payés par Togocel sont actuellement impliqués dans ce processus de transformation. L’on se demande si le choix de ces cabinets obscurs respecte au moins la réglementation au Togo. Que fait alors l’ARMP (Autorité de Règlementations des marchés publics) de Réné Kapou devant cette situation ? Selon des sources proches du dossier, le processus de transformation coûtera de juillet à décembre la bagatelle de 3 milliards de francs CFA. Une manne qui sera certainement puisée dans les caisses de Togocel devenu la pompe à fric du ministère des postes et de l’économie numérique. A tous ces cabinets d’experts, d’avocats, de notaires qui sont déjà en action, il faudra ajouter les amies, cousines et proches de l’autorité de tutelle dont certains sont déjà débarqués à Lomé.

La nouvelle chargée de communication de la Holding des télécommunications électroniques du Togo en provenance de Paris est arrivée à Lomé en début de semaine. Pas besoin de savoir si elle est proche de qui on sait. Abla Kossidze va mettre ses rares compétences (sic) de communicatrice au service de Togocom pour un salaire de 2, 5 millions par mois sur une période d’un an avec d’autres avantages (voitures, carburant, chauffeur, assurance) à la charge toujours de Togocel. Lorsqu’on sait que le salaire de base au Togo d’un ministre est de 1, 5 millions F CFA on voit bien que la nouvelle communicatrice gagnera presque le double du salaire de celle qui l’a recruté. De plus, les jeunes étudiants sortis des écoles de communication au Togo ne sont-ils pas compétents pour occuper ce poste ? Tout compte fait, pendant que l’on demande de réduire le personnel existant, on ne se prive pas d’embaucher des amis, des parents, des proches parents ou coller des cabinets budgétivores qui vont à la fin vider les caisses de ces sociétés.

Le processus de transformation n’est qu’à ses débuts et de toute évidence la suite promet des rebondissements tant que dame Cina Lawson mettra en œuvre les instructions formelles de Faure Gnassingbé qui se trouve être le vrai pilote de ce projet dont les objectifs sont aussi obscurs que ceux qui ont permis de dépiècer le Port autonome de Lomé, le secteur du carburant et les phosphates. Bon à suivre.

Source : L’Alternative No.634 du 04 août 2017

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here