Etat laïc, mais organisé

213

Liberté de culte ne veut pas dire anarchie. Le Togo s’inspire du modèle marocain pour mettre un peu d’ordre sur la façon dont est gérée la pratique religions. Le ministre de l’Administration territoriale Payadowa Boukpessi revient d’un séjour à Rabat

‘Le Maroc est un pays très organisé en matière de gestion des cultes. D’abord au niveau de la formation des imans, ensuite concernant la construction des mosquées’, a-t-il expliqué mardi.

Cette coopération devrait déboucher par la formation d’imams togolais par l’Institut Mohammed VI.

Mais les autorités togolaises ne visent pas uniquement l’islam. Elles veulent aussi mettre de l’ordre dans la prolifération de lieux de culte catholiques plus ou moins légaux. 

‘Nous allons nous inspirer de tout ce qui se fait ailleurs pour organiser cette liberté religieuse chez nous’, a ajouté le ministre insistant sur le fait que le Togo demeure un Etat laïc.

Des textes sont en cours d’élaboration ; ils seront soumis d’ici la fin de l’année à l’Assemblée nationale.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here