Togo-Symbolisme ou réelle volonté politique ?

Madame le Premier Ministre du Togo a rencontré hier (ce 5 août 2022) des partis politiques (y compris des opposants) dans le but de sceller un « pacte patriotique » en vue de lutter ensemble contre le terrorisme. C’est une bonne démarche.

Mais au-delà du symbole, cela ne devrait être que le commencement d’un long processus de normalisation. Car le Togo est profondément malade de sa classe politique et du leadership désastreux de ses dirigeants. Le pays est gouverné par de la haine et la division. La crise politique qui tenaille depuis longtemps est plus pernicieuse que les actes que posent les terroristes contre les populations.

Le chef de l’Etat doit sans tarder libérer les prisonniers politiques et améliorer les rapports qu’il entretient avec les adversaires à son régime. Il doit arrêter avec la politique de clientélisme et de prévarication et libéraliser sans tarder le jeu politique dans notre pays. Les réformes galvaudées doivent être reprises, dans la transparence et l’équité.

Ce ne sont pas des actes symboliques qui apaisent les cœurs et ramènent la confiance dans un pays. Ce sont des décisions politiques courageuses . Et c’est là où Faure Gnassingbe est le plus attendu. Ceci est plus urgent que les petites crises dans la région…

Que bénisse le Togo !

Dany Ayida

Source : icilome.com