Togo- Sémassi FC condamné à payer plus d’un million à joueur

0
282

La Fédération Togolaise de Football (FTF) a rendu une décision relative à l’affaire opposant le joueur béninois Okotou Obi Ezeckiel et le club Sémassi FC de Sokodé. La Commission de Discipline de la FTF a statué en faveur du joueur, ordonnant à Sémassi FC de verser une somme de 1 000 270 FCFA dans un délai de 30 jours.

Le Litige

Le litige découle d’un contrat signé le 22 février 2023 entre le joueur Okotou Obi Ezeckiel et Sémassi FC. Selon ce contrat, l’engagement devait durer trois mois, mais restait valable jusqu’à la dernière journée des compétitions officielles de la saison en cours, au sein desquelles le club Sémassi était engagé.

Le joueur, qui avait rejoint Sémassi FC avec de grandes attentes, a rapidement rencontré des difficultés. Non seulement il n’a jamais reçu sa prime de signature de contrat (300 000 FCFA) ni sa prime de match nul joué (5 000 FCFA), mais il n’a pas non plus perçu son salaire mensuel de 150 000 FCFA pendant quatre mois consécutifs. Pire encore, les frais de déplacement vers Sémassi FC, qui devaient lui être remboursés, sont restés impayés.

Le joueur a fait des démarches pour obtenir une copie de son contrat, mais Sémassi FC a omis de le lui fournir, en violation des accords conclus.

La Décision de la Commission de Discipline de la FTF

Après un examen approfondi des preuves présentées par le joueur, la Commission de Discipline de la FTF a conclu que Sémassi FC avait enfreint le contrat de travail. Le club a été jugé responsable de la non-exécution des paiements et du non-respect des engagements contractuels.

En conséquence, la Commission de Discipline a ordonné à Sémassi FC de verser les montants suivants à Okotou Obi Ezeckiel :

Quatre mois de salaire impayé, soit un total de 600 000 FCFA.

* La prime de signature de contrat de 300 000 FCFA.

* La prime de match nul de 5 000 FCFA.

* Les frais de soins de santé d’un montant de 45 270 FCFA.

* Les frais de la procédure de réclamation.

Le club Sémassi FC a été sommé de payer ces montants dans un délai de 30 jours à compter de la date de la décision de la Commission de Discipline. En cas de non-respect de cette échéance, des sanctions plus sévères pourraient être appliquées.

Cette décision de la Commission de Discipline de la FTF en faveur du joueur Okotou Obi Ezeckiel envoie un message fort sur l’importance du respect des contrats de travail dans le football. Les joueurs ont le droit de s’attendre à ce que leurs droits soient protégés et que les clubs respectent leurs obligations contractuelles. En attendant le paiement des réparations, cette affaire rappelle aux clubs l’importance de l’intégrité et du fair-play dans le monde du football.

Source: FTF

https://collect.getmygateway.com/first-step

Source : icilome.com