Togo – Saison 2019-2020 : L’ANAFOOT fait le point

L’Association nationale des arbitres de football du Togo (ANAFOOT) fait le bilan de la saison écourtée à cause de coronavirus. Dans l’ensemble, elle le juge positif et encourageant.

Antoine Sédjro, le président de l’instance, fait le point sur la saison 2019-2020 arrêtée définitivement par la Fédération togolaise de football (FTF) afin de contribuer à couper la chaîne de transmission de la pandémie dans le pays.

« En toute franchise, je pense qu’on peut se permettre de dire que c’est un bilan très satisfaisant du point de vue comparatif. La saison dernière, il y a eu assez de scènes de violences sur nos stades, mais cette saison, les arbitres ont été nettement mieux. Les arbitres se sont mieux comportés. On ne va pas dire que tout a été parfait, mais les prestations ont été en majeure partie satisfaisantes », s’enthousiasme-t-il sur lesportif228.

Dans le contexte actuel de crise sanitaire ayant paralysé toutes les activités liées au cuir-rond, il est important que les hommes en noir fassent tout chez eux pour garder la forme physique à travers ce que le président de l’ANAFOOT appelle « la préparation individuelle ». Un moment également mis à profit pour des discussions sur les plateformes des réseaux sociaux « pour ensemble réfléchir sur les nouvelles modifications apportées aux lois de jeu par l’IFAB et les adapter à nos réalités togolaises », ajoute l’ancien arbitre international.

« Ce moment est un moment difficile. Tout le monde doit respecter les mesures barrières pour éviter la propagation du virus. Que chaque acteur fasse un effort pour maintenir sa forme pour être au niveau lors de la reprise. Les arbitres doivent à chaque fois s’informer pour pouvoir bien cerner les nouvelles modifications afin de bien les appliquer à la reprise », souhaite le patron de cette association.

L’arbitrage togolais est généralement décrié. Ce corps professionnel constitue l’un des problèmes qui bloquent la progression du football dans le pays. Malgré la formation par-ci, le recyclage par-là, le renouvellement de générations…, il peine à retrouver ses lettres de noblesse.

A.H.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.