Togo – CHAN/Primes de qualification : Pierre Lamadokou tente de rassurer les locaux

Depuis octobre 2019 que les Eperviers locaux ont arraché la qualification pour la phase finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), entre-temps reportée à cause de coronavirus, ils n’ont toujours pas reçu les primes à eux promises. Le Secrétaire général de la Fédération tente de les rassurer…

Sur le plan du football, la question d’actualité reste le non paiement des primes de qualification du CHAN. Malgré les beaux discours, les belles promesses, la sélection locale n’est pas toujours pas rentrée dans ses droits.

Il y a quelques jours, Jean-Paul Yaovi Abalo Dosseh, le sélectionneur des Eperviers locaux, a déclaré sur une radio privée de la place que les fonds sont disponibles depuis et que c’est la gestion de la maladie virale qui empêche qu’il soit débloqué et partagé aux locaux. Un argument trop simpliste pour convaincre d’autant plus que cela fait pratiquement huit (8) mois que la qualification a été acquise.

Pierre Lamadokou s’inscrivant dans la même ligne que M. Dosseh, veut convaincre : « Sur cette question, les gens ne veulent pas être sincères, parlant de leurs (Éperviers locaux) primes de qualification et de participation. Je peux vous assurer que ce fonds-là est aujourd’hui disponible au trésor public ».

Toutefois, le Secrétaire général de la Fédération togolaise de football tient à faire une précision. « Mais il y a une difficulté. C’est la prime de qualification et de participation à la phase finale du CHAN. Ce fonds sera débloqué au staff technique pour gérer ceux qui ont participé aux éliminatoires et ceux qui vont participer à la phase finale comme à la fois prime de participation et de qualification. Dès fois, les gens prennent part au tour de qualification, mais ne sont pas sélectionnés pour la phase finale. Au niveau du staff, ils savent faire leurs calculs pour intéresser tout le monde. On était même en phase de mettre l’argent à disposition quand cette pandémie est arrivée et que la phase finale était devenue improbable. Du coup, le sélectionneur n’a pas encore convoqué les joueurs devant prendre part à la phase finale. Si on libère ces sous aujourd’hui, ils seraient destinés à qui finalement ? Sinon cet argent est disponible au trésor public, très sincèrement je vous le dis », explique-t-il sur une chaîne de télévision privée à Lomé.

Qualifié pour la première fois de son histoire pour une édition du CHAN, le Togo est logé dans la poule C en compagnie du Maroc, du Rwanda et de l’Ouganda. La compétition prévue se dérouler en avril dernier en terre camerounaise a été reportée à une date ultérieure à cause de la maladie virale.

A.H.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.