Togo- Paul Missiagbéto et les siens accusés de troubles aggravés à l’ordre public

0
123

Les neuf (9) membres de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) arrêtés dans la journée du mercredi 03 avril, ont été présentés au Procureur de la République hier jeudi. Dans un communiqué, ce dernier les accuse de troubles aggravés à l’ordre public. Lisez plutôt!

Communiqué

Le 3 avril 2024 aux environs de 17 heures, au marché d’Akodesséwa à Lomé, alors qu’aucune manifestation publique n’avait été autorisée, des individus ont été surpris distribuant des tracts et scandant des slogans incitant à la révolte populaire. Ces individus se réclamant d’une organisation appelée ‘’Urgence républicaine’’ (UR), appelaient à l’arrêt immédiat du processus électoral en cours. Ils appelaient en outre à l’Organisation des Assises, inclusive nationale, à l’ouverture d’une transition politique devant aboutir à la refondation éthique du Togo.

Quatre de ces individus ont été interpellés dans un premier temps, à Akodessewa, et cinq autres dans un second temps à Tokoin-Ramco, dans une maison identifiée comme un au point du rassemblement d’où est parti le premier groupe des personnes appréhendées.

Une enquête judiciaire a été immédiatement ouverte contre les mises en cause et confiée au service central de recherche et d’investigation criminels de la gendarmerie nationale.  Des premières auditions de ces personnes interpellées, il est apparu que leurs actions s’inscrivent dans le cadre de mouvements dénommés ‘’Urgence républicaine’’ (UR).

Les actions entreprises par ces personnes sont constitutives de troubles aggravés à l’ordre public au sens des articles 495 et 496 du nouveau code pénal.

L’enquête judiciaire se poursuit en vue de faire la lumière sur les faits sus évoqués.

Fait au Parquet, le 4 avril 2024

Le procureur de la République

Talaka MAWAMA

Source : icilome.com