Togo – Nathaniel Olympio en campagne contre le décès des prisonniers politiques

En 2020, au moins cinq (05) prisonniers politiques sont décédés dans les prisons d pays. Une situation sur laquelle le président du Parti des Togolais attire l’attention de la communauté nationale et internationale.

Le régime togolais ne doit pas continuer à favoriser l’homicide de ses citoyens. En moins d’une année, cinq personnes arrêtées dans le cadre d’affaires politiques, donc des prisonniers politiques, sont mortes en détention. Cela n’est plus acceptable en 2021.

Cette extrême violence de l’Etat togolais ne peut plus continuer à être exercée comme la solution par excellence de conservation du pouvoir.

Au moment où la pandémie exige des gouvernants d’être encore plus attentifs aux souffrances de la population, on observe malheureusement une accentuation de la pression et de la répression sur les citoyens, les journalistes, les militants des droits de l’homme et les acteurs politiques. Au lieu d’être un ennemi auquel l’on s’attaque avec fermeté, en synergie avec toutes les forces vives de la Nation, on ostrac-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.