Togo, Manifs populaires patriotiques #FaureMustGo, jour 3 : Affluence record et Tirs à balles réelles sur des artistes de « Togo Debout » à Agoè. Au moins 2 blessés.

Jeudi, 9 novembre 2017. Dernier des 3 jours consécutifs de manifestations populaires patriotiques contre le régime criminel Faure/RPT/UNIR cette semaine. Les Togolais étaient encore plus nombreux que jamais à prendre d’assaut les rues des villes du pays pour dire haut et fort que 50 ans de règne des Gnassingbé sur le Togo, ça suffit !

Mais comme à chaque manifestation du peuple, le pouvoir criminel de Faure ne peut s’empêcher de créer des incidents, la sortie des manifestants de ce jour n’y pas échappé. A Lomé, des artistes engagés togolais membres du mouvement citoyen « Togo Debout » qui manifestent aux côtés du peuple, ont essuyé des tirs des militaires. Cela s’est passé à Agoè dans la matinée. Le convoi de ces artistes engagés a été attaqué sans raison à coup de tirs de gaz lacrymogène et de balles réelles par une unité de militaires à bord d’un pick-up. Bilan : des blessés dont deux cas graves, notamment l’artiste Ras Sangara et un adolescent, tous évacués vers des centres de santé de la place. Des motos du convoi endommagées et cabossées. Un des artistes racontent.

Depuis le début de la grogne populaire qui s’est intensifiée à partir du 19 août 2017, le régime criminel de Faure Gnassingbé acculé a lâché une bande de sa milice militaire pour semer le chaos au Togo, plus particulièrement dans les villes du nord du pays Sokodé, Bafilo et Mango. Kidnappings, Viols, Incendies de biens, Bastonnades, Vols, etc. sont des abus et des actes disgracieux que les militaires de Faure posent dans ces localités.

A Mango, les informations font état de l’enlèvement ce matin d’un jeune homme au nom de Djori et d’une jeune fille au nom de Adjara par des militaires vers une destination inconnue.

A Sokodé, les militaires ont quadrillé la ville, sillonnent les quartiers pour déloger et bastonner les jeunes grâce aux informations de certains sales indicateurs comme le montre cette vidéo

Mais malgré, la répression, les morts, les blessés, le peuple reste debout, toujours défiant, et réclame encore plus fort et sans ambages le départ de ce président illégitime du pouvoir, le retour à la constitution de 1992 et le vote de la diaspora.

A Lomé, l’affluence est record.

Afagnan, bis..

Danyi, Danse !

Kpalimé, Bis

Togo, Manifs populaires patriotiques #FaureMustGo, jour 3 : Affluence record et Tirs à balles réelles sur des artistes de « Togo Debout » à Agoè. Au moins 2 blessés.

Source : 27avril.com + La Gazette du Togo + Divers

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.