Togo – Les rumeurs sur le coronavirus ont empêché la bonne tenue de la riposte contre la poliomyélite

Craignant un vaccin test contre la Covid-19, certains parents n’ont pas fait vacciner leurs enfants lors de la campagne de riposte contre la poliomyélite organisée du 24 au 27 septembre dernier, par le ministère de la Santé.

Entre janvier et juin, deux importantes campagnes de vaccination ont été prévues : la campagne de vaccination contre la poliomyélite chez les enfants de 0 à 5 ans dans le Grand Lomé et la région maritime et la riposte contre la méningite à méningocope chez les enfants de 1 à 7 ans dans les régions plateaux, Centrale, Kara et Savanes.

Selon nos confrères de Sante-Education, au moins 715.319 enfants de 0 à 5 ans ont manqué leur vaccination entre janvier et juin 2020, dans le Grand Lomé et la région maritime. La faute à la pandémie. En raison des mesures de prévention et de riposte contre la Covid-19, les campagnes de vaccination ont été reportées.

Face au risque de résurgence de certaines maladies comme la poliomyélite qui est passé de 2 cas à 8 dans les deux régions, les autorités ont dû organiser rapidement la campagne de vaccination malgré la pandémie.

Malheureusement, les rumeurs sur un supposé vaccin test contre la Covid-19 ont eu un impact sur le plan de riposte par la vaccination menée en partenariat avec l’OMS, l’UNICEF, etc. La plupart des parents ont refusé de faire vacciner leurs enfants, chassant parfois les agents vaccinateurs.

Rayan Naël

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.