Togo – Les recettes du « Parti des Togolais » pour un achèvement définitif de la lutte politique

Les responsables du « Parti des Togolais » ont livré leur analyse sur la situation sociopolitique qui prévaut actuellement de la sous-région ouest africaine, notamment au Togo. Nathaniel Olympio et ses collaborateurs proposent un nouveau schéma pour un achèvement effectif et efficace de la lutte politique au Togo. Ils invitent leurs collègues de l’opposition à faire une croix sur les élections et à chercher d’abord à installer la démocratie.

« Dans les conditions actuelles, aucune élection ne peut offrir aux Togolais le changement souhaité. Nous devons cesser de courir après les postes électifs pour nous engager dans une lutte pour l’avènement de la démocratie. Pour le moment, oublions les élections. Nous n’avons pas besoin d’élections pour avoir la démocratie, nous avons besoin de démocratie pour avoir des élections », ont indiqué Nathaniel Olympio et les siens.

Selon ces responsables politiques, les élections au Togo ont été toujours une source de division de l’opposition. Ils estiment qu’il faut poser un certain nombre de bases, de prérequis avant de penser dorénavant à une relance de la lutte devant aboutir à un véritable changement, surtout que le régime est hermétiquement fermé à toute évolution démocratique.

« Il ne s’agit plus de se précipiter pour reprendre les manifestations publiques pacifiques, ni de courir après une chimérique union de l’opposition. Il s’agit plutôt de mettre à profit cette période qui permet au peuple de régénérer ses forces afin de concevoir un projet politique qui fédère le peuple et définisse le Togo dans lequel nous voulons vivre, construire une programmation stratégique pertinente qui sous-tende la lutte, établir une organisation soudée et une méthode de travail efficace qui sera mise en œuvre et bâtir une lutte citoyenne en sortant des carcans politiques et des organisations monolithiques. C’est en passant par ces étapes préalables que les prochaines grandes manifestations auront l’efficacité nécessaire qui produira le changement tant attendu », ont-ils souligné.

A entendre Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais, il faut d’ores et déjà donner un autre sens à la lutte tout en ayant une bonne conception du Togo dans lequel les Togolais veulent vraiment vivre. « Puisque le changement dont nous rêvons ne se résume pas du tout à remplacer une personne par une autre personne. C’est la construction du Togo où le vivre-ensemble harmonieux est effectif, dans un contexte démocratique qui protège le citoyen et qui garantisse ses droits. C’est de faire de notre pays l’or de l’humanité, comme l’ont rêvé les bâtisseuses et bâtisseurs de l’indépendance. Il est temps de transformer la formidable force de contestation du peuple en une efficace force de conquête du changement, pour le bénéfice de tous les Togolais », a-t-il noté.

Revenant sur la situation au Mali, en Côte d’Ivoire et en Guinée, l’opposant indique qu’on n’en serait pas là aujourd’hui si seulement les bases démocratiques ont été posées aux préalables dans ces 3 pays. Il invite la CEDEAO à la levée de ses sanctions contre le Mali pour plutôt l’accompagner, afin que le coup d’Etat du 18 août 2020 soit le dernier dans l’histoire de ce pays.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.